« Les yeux sur le bout de la langue »

 Le vendredi 2 octobre 2015, le groupe 2 de la classe de 1BPC1 est sorti de l'enceinte du lycée pour aller au MAMCS (Musée d'Art Moderne et Contemporain de Strasbourg). Les semaines précédant la sortie, la classe a étudié le surréalisme. Dans le cadre des cours sur le surréalisme proposés par Mme Foltzer, cette dernière nous a emmenés au musée avec Mme Denux.

mamcs11

mamc2b

La sortie a été constituée de 3 étapes. Tout d'abord, tout le groupe s'est assis dans une salle où une médiatrice a expliqué un peu sa vision sur le surréalisme... En second, le groupe était dispatché dans le musée et chaque groupe étant constitué de 2/3 personnes travaillait sur une oeuvre différente. Pour finir, tous les groupes, chacun leur tour, ont présenté leurs travaux.  (Laureen, 1BPC1)

La parole, Victor Brauner 1938

la parole victor Brauner

 

«  Y a-t’il une femme ou un homme ?

Il y a un talon qui lui semble douloureux. »

« Pourquoi sa colonne vertébrale est-elle visible ?

Parce qu’il lui arrache les cheveux avec sa bouche. »

« Où sont ses cheveux ? 

Dans sa tête, il y a un escargot de couleur »

« Entendez-vous ses talons en train de se déplacer ? J’entends une nappe de couleur sur la table. »

« Voyez-vous ses cuisses ressemblant à un vase ?

Je vois qu’il a une tête pointue. »

Dounia et Marie, 1BPC1

Après moi le sommeil, Max Ernst 1958

apres moi le sommeil max ernst

Ce tableau est magnifique. On y voit un genre de lit avec un merveilleux diamant qui a l’air en plein sommeil. Au loin, on voit un oiseau méchant somnolant. L’image est très sombre, le fond est bleu. Avec l’oiseau réveillé au-dessus qui n’a pas l’air enchanté, on peut penser à l’apnée du sommeil qui nous donne une sensation de panique. (Moustafa, 1BPC1)

Je retiens de cette visite que nous pouvons entrer dans l’imaginaire, que nous pouvons rêver d’un autre monde le temps d’un instant.Je retiens également que l’imagination nous rassemble tous, que parfois certaines choses qui n’ont aucun rapport peuvent nous faire penser à certaines choses.Et que le surréalisme est un contexte artistique très intéressant. J’ai adoré faire le travail, c’était très intéressant. (Henriette, 1BPC1)